Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MANAGEMENT

Management directif

Vous êtes ici : » » Management directif ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction modifié le 16 octobre 2014

Management directifUne procédure en cinq étapes

– Vous pouvez mener des entrevues non structurées d’abord jusqu’à ce qu’ils puissent identifier les thèmes récurrents. Sur la base de ces thèmes recueillis auprès de la population à l’étude pour développer le guide d’entretien.

– L’interview semi-structurée sera au départ un entretien non directif: un ensemble de départ de large sur un vaste sujet avec une attitude non-directive. – A la fin de cette phase de l’entretien non directif, nous faisons une synthèse et de reformulation est introduit sous-thèmes de l’orientation pas discuté spontanément par la personne interrogée.



– Lors de l’introduction d’un nouveau thème afin directive, puis revient à une technique non-directionnel. – A la fin de cette phase non-directionnel, on procède à une reformulation de la synthèse de la sous-thème. – Si la personne interrogée se met en marche dans ce sous-thème se poursuit entretien non directif si la personne interviewée accepte cette reformulation, nous introduisons un nouveau sous-thème.

la gestion de la situation

La gestion de la situation est un outil qui permet à tout manager de prendre du recul par rapport à ses pratiques de gestion, pour être plus souple et plus en harmonie avec son environnement. Ce livre fournit des points de référence pour le gestionnaire de développer l’autonomie des individus et des groupes dont il est responsable.

Adieu aux subordonnés zélés et soumis … et bienvenue aux membres du personnel polyvalent, autonome et responsable … Adieu aux supérieurs tatillons et autoritaires … crédibles et bienvenue aux gestionnaires, de motiver et ouverte …

Quels talents cachés et de dynamisme étouffé par une gestion inadéquate! Ce sont des hommes et non les systèmes qui font une entreprise prospère.

L’entretien semi-directif est une technique qualitative souvent used.It aide à concentrer le discours des personnes interrogées sur divers sujets prédéfinis par les enquêteurs et consignés dans un guide d’entretien. Il peut compléter et approfondir la connaissance des domaines spécifiques liés à l’entretien non directif, qui se déroule très librement d’une question.

Ce type d’entretien permet de compléter les résultats obtenus par une enquête quantitative en offrant une richesse plus grande et la précision dans les informations recueillies, notamment grâce à la puissance évocatrice des citations et des options de récupération et d’interaction dans la communication entre interviewé et l’intervieweur.

Sans être en mesure de quantifier avec précision combien de ces jugements ou afin de vivre et de quelque chose d’approprié, l’entretien révèle souvent l’existence de discours et de représentations profondément inscrite dans l’esprit des répondants et ne peuvent que rarement s’exprimer à travers un questionnaire.

Une procédure en cinq étapes

– Vous pouvez mener des entrevues non structurées d’abord jusqu’à ce qu’ils puissent identifier les thèmes récurrents. Sur la base de ces thèmes recueillis auprès de la population à l’étude pour développer le guide d’entretien.

– L’interview semi-structurée sera au départ un entretien non directif: un ensemble de départ de large sur un vaste sujet avec une attitude non-directive. – A la fin de cette phase de l’entretien non directif, nous faisons une synthèse et de reformulation est introduit sous-thèmes de l’orientation pas discuté spontanément par la personne interrogée.

– Lors de l’introduction d’un nouveau thème afin directive, puis revient à une technique non-directionnel. – A la fin de cette phase non-directionnel, on procède à une reformulation de la synthèse de la sous-thème. – Si la personne interrogée se met en marche dans ce sous-thème se poursuit entretien non directif si la personne interviewée accepte cette reformulation, nous introduisons un nouveau sous-thème.

Conseils

– Premier essai sous-thèmes du guide afin de s’assurer qu’ils sont compréhensibles et adaptés aux objectifs du chercheur. – Attention! Les sous-thèmes ne doit pas être formulé de manière trop précise, le risque que la personne interrogée se contente d’acquiescer ou de réfuter. – Lorsqu’on s’adresse à un délicates ou controversées, indiquent que la personne interrogée n’est pas demandée en termes de sa position pour ou contre. Ex: ‘Vous n’avez pas envie de parler de l’avortement en France parce que c’est peut-être quelque chose qui vous pose problème ou ne vous intéressent pas?’

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles